Projet


[2019]

Generative ALU Forms No 1

«  Generative ALU Forms No 1 tente de reproduire et d’émuler le calcul des planches Syntax of Binary Images (Woody Vasulka, 1978) dans l’environnement de programmation Max/Jitter dédié au temps réel.

Les treizes planches proposent chacune seize plans ou vignettes, qui sont le produit d’opérations arithmétiques et logiques avec des matrices de dimensions (n). Les planches peuvent être divisée en deux groupes : les impaires et les paires.

Les trois premières planches impaires exposent un suite d’opérations logiques entre deux matrices:
La planche N°1 montre les opérations réalisées sur les matrices A et B de dimension (2x2) (deux degrés dans l’échelle des valeurs qui vont du noir au blanc).

La planche N°3 montre les opérations réalisées sur les matrices de dimension (4x4) avec (quatre degrés dans l’échelle des gris).

La planche N°5 montre les opérations réalisées sur les matrices de dimension (16x16) (résolution de 16 niveaux de gris).

Les trois premières planches impaires s’appuient sur des opérations logiques simples, et nous avons pu reconstituer les opérations produisant les vignettes pour ainsi dire à l’œil nu. Les planches suivantes comportent à l’évidence des traitements trop complexes pour être reconstruits facilement à partir d’opérateurs logiques simples.

Nous avons laissé de côté les planches paires, car elles nécessitent l’introduction d’images concrètes, éventuellement un dispositif avec caméra. Les seules premières planches impaires mises en oeuvre nous permettaient déjà de proposer un environnement audiovisuel musicalement assez expressif. » (Anne Sedes, Marc Billon, « Generative ALU Forms No 1: A musician approach to the Vasulka's legacy », in J.-M. Dallet, Mémoires vives. From Nam June Paik to SLIDERS_lab, catalogue d'exposition, Gand, Lanoo, 2019, p. 175.)

Sliders Angoulême

Sliders Angoulême

Sliders Angoulême

Sliders Angoulême

Sliders Angoulême

Sliders Angoulême

Exposition “Mémoires vives”, Gand, Belgique, 11 janvier - 10 mars 21019.